Conseils pour réussir son installation électrique pour l’éclairage intérieur.

conseils installation electriqueIl est important d’être extrêmement vigilant car manipuler de l’électricité ne se fait pas à la légère. Des règles de base, règlementés par la norme NF C 15, définissent et régissent les installations électriques pour garantir son bon fonctionnement et pour assurer une totale sécurité en électricité. Pour assurer l’éclairage intérieur de votre maison, une installation électrique bien conçue améliorera votre confort au quotidien et limitera les risques. La distribution du courant électrique dans les différents circuits nécessite du savoir-faire.

Plan architectural

Le plus important est d’être organisé, cela aidera à prévoir les achats et évitera de nombreuses questions au moment de la réalisation. Définir tous les équipements électriques qui seront installés. Il est important de dresser un plan (avec les mesures) représentant la distribution électrique par rapport aux différentes pièces, avec les emplacements des différents éléments d’éclairage et de chaque point d’allumage, comme c’est le cas de votre applique led. Ne pas oublier qu’à partir de chaque issue on doit pouvoir allumer et éteindre un luminaire. Un interrupteur unipolaire active une ou plusieurs lampes en même temps,  un va-et-vient commande un point d’allumage depuis deux lieux, un télérupteur depuis plusieurs lieux et une minuterie gère le temps d’allumage de vos luminaires.

Choix du type de pose de votre installation électrique :

  • La pose apparente : cette méthode consiste à poser sur le mur en apparent des moulures pvc dans lesquelles les fils seront placés.
  • La pose encastrée : les fils sont passés dans des gaines encastrées dans les murs ou posés au-dessus des plafonds. Les interrupteurs sont placés dans des boitiers d’encastrement. Cette méthode est la plus courante et la plus esthétique.

Distribution des circuits

Avant de commencer tous travaux électriques, toujours couper le courant au disjoncteur général. Pour simplifier l’installation, il faut placer une boîte de dérivation par circuit, près de la pièce concernée. Elle permet de raccorder différents circuits ou différentes gaines. Effectuez les branchements partants de du tableau de répartition équipé en coupe-circuits vers les boites de dérivation, ensuite continuez en partant de ces boites vers les appareillages. Le câblage électrique dépendra du montage nécessaire à l’alimentation de vos différents équipements électriques. Il va être plus ou moins épais selon la puissance du circuit. Un câble de 1,5 mm2 est suffisante pour à un circuit d’éclairage d’une intensité de 10 A ;

Branchement

La connexion électrique peut être réalisée en dégainant les fils et en les fixant dans les bornes qui se trouvent dans votre luminaire. Par exemple, c’est le cas de votre suspension design. D’autre part si le fabricant a muni un type de connecteur mâle défini sur son luminaire, prévoyez de brancher le connecteur femelle correspondant à l’extrémité de votre câble.

 

Cette entrée a été publiée dans Blog. Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *